Conclusion

 

 


tpe-8.jpgNous pouvons donc conclure que nos gestes sont le reflet de notre personnalité. Ils traduisent nos pensées, nos sentiments profonds et nos émotions sincères. 

Nous pouvons à présent assurer que grâce à ses derniers, nos politiques actuels comme ceux qui appartiennent au passé parviennent à se créer une image, à faire passer des messages, des idées, des émotions.

Par la gestuelle, un électeur va pouvoir déceler quelques éléments de la personnalité des candidats. Cela pourra orienter son choix final.

Nous avons vu que nous ne pouvons pas, ou très peu, aller à l'encontre de notre gestuelle instinctive. Nous avons démontré par l'analyse de quelques politiciens que plus la gestuelle était maîtrisée et conditionnée, plus elle finissait par dévoiler, d'une manière ou d'une autre,  le vrai visage du politique. Comme le dit un proverbe connu : "Chassez le naturel, il revient au galop!".

Malgré tout, il faut préciser que tous ces arguments sont basés sur une science inexacte, sur le psychologique et le neurologique. Nous ne pouvons donc rien certfier totalement. 

Nous tenons à remercier Monsieur Daniel Murgui-Tomas pour nous avoir permis d’approfondir nos recherches sur le sujet du media-training. Nous remercions également Philippe Turchet pour nous avoir procuré la vidéo concernant la poignée de main (partie l), ainsi que Martine Herrmann, pour nous avoir guidé grâce au site officiel de la synergologie.

 

 

 

Romane DUPUY, Adèle CORNELIS, Marie SCHUMACHER.

 

 

 

 


1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 2012-01-26

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site